Pâques aux tisons, Noël au balcon !



Comment agencer son itsy-bitsy petit balcon de manière adéquate ? Voici quelques conseils avisés pour en tirer le meilleur parti. Ne vous posez pas la question plus longtemps : oui, le système de pont-levis sera évoqué dans cet article.

 

Le balcon est sans doute la pièce maîtresse du foyer, comme de nombreux chefs-d’œuvre en attestent : Roméo & Juliette ne seraient jamais tombés amoureux dans un hall d’entrée, et Cyrano n’aurait pas eu à déclamer sa tirade légendaire si Roxane avait habité au rez-de-chaussée et avait pu profiter d’un petit jardin mitoyen. Le balcon, c’est l’espace de tous les possibles.

 

Les beaux jours reviennent, et avec eux l’envie de papillonner, de bronzer ou encore de siroter des cocktails au soleil couchant. Votre balcon vous semble trop petit pour ce type d’usage ? Pensez-vous ! Même 1m2 peut très bien faire l’affaire. Il suffit d’optimiser ce petit univers suspendu grâce à des meubles pliants ou tronqués, comme une table accrochée à la balustrade qui peut être rabattue contre celle-ci. Vous me suivez ? Oui, comme un… pont-levis ! ;)

 

On dirait le Sud

 

Votre balcon est orienté plein sud ? Quelle chance, vous allez pouvoir vous y tenir tout l’été dès 22h, votre parasol s’étant envolé au premier coup de vent au début de la saison. Mais sachez relativiser : cela vous évitera de subir la vue de vos voisins rougeauds affalés sur leurs chaises longues en petite tenue, bob sur la tête et bière sans alcool à la main. Autre avantage : il ne sera vite plus nécessaire d’arroser votre unique pot de basilic, déjà desséché au mois de mai, dès les premières chaleurs. La belle vie !

Et rien ne vous empêche de surprendre les habitant du quartier en leur jetant des bombes à eau depuis le 3e étage. Pour les rafraîchir en ces jours de canicule, bien évidemment ! Des mauvaises intentions, vous ? Jamais de la vie.

 

Y’a du monde au balcon…

 

Alors certes, il est difficile d’organiser de gigantesques barbecues avec tous vos amis si votre mini balcon est un mouchoir de poche. Mais rien n’est impossible, là encore : on s’adapte ! Exit la côte de bœuf, pickles et mignardises sont de rigueur. Et pensez à inviter vos potes imaginaires, ils prennent tellement moins de place !

 

« Eh Manu, tu descends ? »

 

Misez sur les géraniums pour donner des grands airs d’opéra à votre loggia de Polly Pocket. N’hésitez pas non plus à prononcer des « Urbi et Orbi » à haute voix aux heures de grande écoute, vous obtiendrez ainsi toute l’attention des passants et votre pièce d’extérieur leur semblera soudain moins petite. Et si des policiers vous demandent de descendre, proposez-leur de monter pour profiter de la vue sur le vis-à-vis !