Cinq conseils pour bien s’entendre avec ses voisins

 

 

Dans cette ère connectée qui incite à être atteignable tout le temps et partout, paradoxalement, on ne connaît plus vraiment ses propres voisins. Vous les croisez sans doute en descendant la poubelle, ou le matin en partant au travail, avec vos écouteurs sur les oreilles.

Dans ces conditions, les relations peuvent parfois devenir conflictuelles ou désagréables, voire virulentes. Pour éviter d’en arriver là, voici quelques clés pour entretenir des relations cordiales avec les personnes qui vivent juste à côté de chez vous.

Sinon, vous pouvez aussi leur mener la vie dure et devenir l’affreux personnage indispensable, celui qu’on adore détester. Marche à suivre.

UN BON DÉPART
Formidable, les cartons sont déballés. Vous vous acclimatez tranquillement à vos nouveaux murs et prenez vos marques dans un quartier encore inconnu. Profitez de cette période de transition pour vous présenter à vos nouveaux voisins, tout en les conviant à votre pendaison de crémaillère afin de briser la glace !

Comme vous avez percé des trous le dimanche matin, monté vos meubles et modifié le réseau électrique en privant toute la maisonnée de courant durant plusieurs jours, ils seront sans doute ravis de mettre un visage sur le nouvel habitant que vous êtes.

PAS DE NUISANCES EXCESSIVES
Evitez les situations susceptibles de déranger : un barbecue sur le balcon qui enfume les alentours ; une buanderie laissée sens dessus dessous ; Médor qui aboie tout au long de la journée ou se soulage sur les paillassons, la musique ou la TV à un niveau sonore inadéquat pour votre séance de cardio quotidienne…

Et si vous le faites quand même, mettez quelques sous de côté pour dédommager vos voisins à la fin de chaque mois, et ainsi éviter de régulières dénonciations à la police !

LA CURIOSITÉ, CE VILAIN DÉFAUT
Evitez de participer aux éventuels commérages et de vous mêler systématiquement de la vie des autres. Les personnes intrusives ou indiscrètes sont rarement appréciées.

En même temps, il y a une Tatie Danielle dans tout quartier ou immeuble qui se respecte. Si vous choisissez d’endosser ce rôle de vieille râleuse et médisante, faites-le avec conviction et allez au bout de votre démarche ! En tenant la jambe des gens pressés dans le couloir pour leur raconter votre opération de la cataracte et leur demander de sortir votre yorkshire grabataire, par exemple. Ou en interceptant le courrier avant que le facteur ne l’ait glissé dans les boîtes aux lettres !

ÊTRE SERVIABLE EN TOUTE CIRCONSTANCE
Dites simplement bonjour et soyez souriants lorsque vous croisez vos voisins dans le couloir ! Prenez de leurs nouvelles de temps en temps, et soyez serviables : cela ne vous prendra que quelques minutes d’aider Madame Dupont du 6e à monter ses courses, ou de donner un coup de main au concierge qui doit changer l’ampoule de l’entrée tout seul. Et ils vous rendront sans doute la pareille, le moment venu !

Vous êtes résolument égoïste et l’assumez pleinement ? L’honnêteté est une qualité, mais elle est rarement appréciée à sa juste valeur. Ayez toujours une liste d’excuses bidon toutes prêtes sous la main ! Ne dites pas « Débrouillez-vous, je n’ai pas le temps, j’ai une série à regarder » mais « je vous dépannerais avec plaisir, vraiment ! Mais mon médecin m’a formellement interdit de porter quoi que ce soit, à cause de mon dos fragile ».

LA FIÈVRE DU SAMEDI SOIR
Si vous organisez une fête qui risque de se prolonger, prévenez vos voisins en glissant un petit mot dans leur boîte aux lettres, ou en affichant un message sympathique dans le hall de l’immeuble. Mieux encore : invitez-les pour l’apéro !

Proposez-leur un verre de piquette et quelques flûtes périmées, afin qu’ils ne s’éternisent pas et laissent rapidement la place aux vrais invités.

Ces quelques gestes simples de savoir-vivre vous permettront de rester diplomate et ouvert au dialogue en cas de conflit. Vous éviterez ainsi de vous retrouver dans des situations difficiles ! Au contraire, vous y gagnerez un cadre de vie plus accueillant et peut-être même des amitiés sincères.

Ou vous accéderez au statut ultime de « pire voisin de l’immeuble », ce qui fera de vous une figure inoubliable au sein de la communauté.